Le fonctionnement du prêt entre particuliers

Août 11, 2020 Prêter
prêt entre particuliers

Le fonctionnement du prêt entre particuliers

Le crédit bancaire ou le prêt proposé auprès des organismes financiers peuvent traîner si l’étude de dossier est longue. Toutefois, si un emprunteur procède à une demande de crédit, c’est que le besoin est urgent. Afin de bénéficier d’un crédit rapide, l’idéal est de choisir un prêt entre particuliers. Ce type de crédit est beaucoup plus facile dans sa démarche. Ci-après les détails sur le fonctionnement du prêt entre particuliers.

Généralité sur le prêt entre particuliers

Le concept du prêt entre particuliers est simple à comprendre. En effet, il s’agit d’un crédit dont le prêteur est un particulier et dont l’emprunteur est aussi un particulier. Il n’y a aucune intervention de la banque ni de l’organisme financier. Le prêt entre particuliers est catégorisé en deux parties :

  • Le crédit de gré à gré : c’est une forme de prêt entre les membres de la famille ou entre amis. Généralement, ce type de prêt n’est pas assujetti à un taux d’intérêt. Par contre, s’il y a une rémunération, celle-ci est totalement libre, mais ne doit pas excéder le taux d’usure en vigueur.
  • Le crédit accordé par deux ou plusieurs prêteurs à un seul emprunteur : ce deuxième type de crédit est souvent octroyé pour financer une personne physique ou une personne morale. Ainsi, une entreprise peut donc recourir à ce type de prêt en cas de besoin urgent de combler la trésorerie notamment.

Les obligations réglementaires du prêt entre particuliers

Diverses modalités sont posées pour bénéficier du prêt entre particuliers. Si le montant du prêt est en dessous de 760 euros, alors, le prêteur et l’emprunteur peuvent concrétiser la transaction à l’aide d’une simple reconnaissance de dette. Les deux parties sont en mesure d’établir elles-mêmes les conditions générales du crédit. Ils devront alors spécifier la durée de l’emprunt, le taux d’intérêt, le mode de remboursement, la garantie, etc.

Pour le cas d’un montant de plus de 760 euros, il est obligatoire de déclarer le prêt au sein des services fiscaux. Le prêt entre particuliers ne doit pas être trop fréquent. Si le prêteur insiste de le réaliser plusieurs fois, il sera puni par la loi. Cette action peut être considérée comme une activité bancaire. Le prêteur doit être vigilant lorsqu’il octroie de l’argent à autrui. Les conditions d’emprunt sont également soulignées par les deux parties. Il faut juste que la signature du contrat se fasse devant un notaire.

Les avantages du prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers est généralement soumis à un taux d’intérêt faible, voire même nul. C’est le premier avantage de ce type de crédit. La souplesse des conditions d’obtention du prêt est aussi un des atouts de recourir à ce prêt. Enfin, si l’emprunteur est fiché, il peut toujours faire une demande de crédit auprès des particuliers.

Pour le prêteur le prêt entre particuliers permet de gagner de l’argent. Alors, au lieu de placer l’argent dans un livret d’épargne, l’idéal est de le proposer à un emprunteur fiable. Dans tous les cas, n’oubliez pas les garanties de règlement, surtout le contrat de crédit ou la reconnaissance de dette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *